Ocho Y Media

Prochains concerts et soirées salsa

ochoymedia

Y sin la Ocho ? ... Me vuelvo loco !!

Vous pourrez mettre vos montres à l'heure en suivant la OCHO, votre groupe de salsa favori, lors des prochains ochoconcerts :

n571379814_9073

vendredi 13 juin : au Studio de l'Ermitage 

 

  • Adresse : 8 rue de l'Ermitage 75020 Paris - métro Gambetta
    20h30
    Ventes sur place uniquement 

vendredi 4 et samedi 5 juillet: Festival Noches Latinas à l'Entrepôt

  • Adresse : 5/7 rue Francis de Préssenssé 75014 Paris - métro Pernety
    20h30
    Ventes sur place uniquement 
     

 

 

 

 

 


 

 

Ecoutez et achetez en ligne

frPour ceux qui ne se contentent pas de venir nous voir sur scène, sachez que vous pouvez acheter nos albums sur les concerts, chez les bons disquaires, sur www.fnac.com et sur descarga.com. Si vous voulez nous écouter, faites un tour sur notre ochospace...Nos titres sont également en vente en format mp3 sur ITUNES !1288393200" type="text/javascript"> pan>

gbFor all those who do not only come to our ochoconcerts, you can buy our albums in all concerts, in good music shops, and on descarga.com (with shipment anywhere in the world). If you wanna hear us or get more info, don't forget to check our ochospace...All our songs can also be bought in mp3 format on ITUNES MUSIC STORE...

co1ESPara todos ochofans, pueden encontrar nuestros albums en todos negocios de musica en Colombia o comprarlos 'online' con descarga.com. Las temas se pueden tambien comprar en mp3 format en ITUNES MUSIC STORE !! Si quieren escuchar nuestros temas o tener mas informacion por favor visitan tambien nuestro ochospace...!

Adami_Logo_baseline

 

logo_spedidam

 

Posté par TigerF à 08:30 - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,


29 mars 2014

El Cumpleavoz

Ce samedi 29 mars, double concert de Yemaya la Banda et de la Ocho, pour fêter l'anniversaire de Claudia.

Le concert était "soldout", et on remercie nos amis du Théatre El Duende d'Ivry de nous avoir hébergés pour l'occasion !

Les Yemaya attaquent le concert avec une scène toute fleurie :

Yemaya

Puis la Ocho prend le relais, avec une surprise ou cerise sur le gateau, Eliot (dont vous pouvez voir ici ou ici les premières apparitions dans la Ocho) nous fait l'honneur de jouer tout le set avec nous en faisant les choeurs, maracas et guiro !! On saura qui appeler si Po n'est pas (dis)po !

 

Yemaya

Posté par TigerF à 23:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mars 2014

100 000 visiteurs !

Bonjour

ce mois-ci l'Ochoblog a franchi la barre des 100 000 visiteurs !

 

Posté par TigerF à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 déc. 2013

Du lourd en 2014 !!

Elefante

Posté par TigerF à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 sept. 2013

Bal de la Libération à Montreuil

Une belle scène (merci Gilles), un bon son (merci Mauricio), de belles lumières (Toutoune !), et une météo encore clémente, et donc beaucoup de monde ce samedi sur le parvis de l'Hôtel de la Ville pour les fêtes du Bal de la Libération à Montreuil !!

 

YL0A2869YL0A2866YL0A2865YL0A2864YL0A2874

Posté par TigerF à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



13 août 2013

Souscription pour le 3ème album de la Ocho !

Bonjour à tous


la Ocho enregistre (enfin !) son troisième album !

ça se passera au Studio du Faune à Montauban de Bretagne près de Rennes...

Comme tout ça nous coûte quand même un bras, nous lançons une souscription pour aider à financer cette opération.

Donc vous pouvez commander d'avance et recevoir avant tout le monde le futur album pour le prix plus que modique de 12€.

Il vous suffit de nous envoyer à souscription@ochoymedia.com les informations suivantes :

Nom :

Prénom :

Nb d'exemplaires souhaités :

Adresse mail :

Adresse postale :

et de nous poster votre règlement (12€ par ex) à l'ordre de OCHO Y MEDIA à l'adresse suivante :OCHO Y MEDIA-Chateau Mambo - 49 rue Boussingault 75013 PARIS

Une fois tout ceci reçu, vous pourrez vérifier sur ce blog que votre souscription est bien enregistrée...

SOUSCRIPTEURS EL ELEFANTE
mise à jour du 12 avril 14    
       
       
       
Total   151  
       
Nom Prénom NB d'ex Règlement
CALVO Jérôme 5 chèque
BOURGUILLAULT Mathieu 1 virement
RAULT Nicolas 1 virement
BRUNEBARBE Alexandre 3 chèque
LEBLANC Gérard 1 chèque
ARTEMEVSKIKH Elena 1 chèque
BREGER Julien 5 chèque
BREGER Raymond 20 virement
BIANQUIS Jean Philippe 10 chèque
LOGEAY Pierre 1 chèque
LEBLANC David 1 chèque
PAGNOUX Elizabeth 1 chèque
AUVOLAT Elizabeth 3 chèque
PIERRE Karine 1 chèque
BERCHENKO Anton 0 attendu
RADREAU Isabelle 2 chèque
FOUROT Xavier 1 attendu
PELE Agnes 1 virement
BENDOUIOU Ferouze 2 chèque
BREGER Gaëlle 1 chèque
PRATS Edwige 4 chèque
DO QUANG Vu 2 chèque
BRIGITTE Frickert 1 chèque
LEUCI Fabrice 3 chèque
DAVAINE CHEVAUX Victoire 3 chèque
LANIECE Elisabeth 1 attendu
GOUELLAIN Marc 1 chèque
BELGACEM Catherine 6 chèque
DURAND Yannick 1 chèque
BREGER Marie Madeleine 1 chèque
MONCHICOURT Nicolas 1 chèque
DAILLY Bertrand 1 chèque
DUPONT Philippe 1 liquide
DEUDON-GUILLERM   1 chèque
BENETTI Annette 1 chèque
DE MANEVILLE Aude 1 chèque
FOUROT Thierry 50 chèque
MOURA Isabel 1 virement
DESMARESCAUX Patrice 1 chèque
KIZERIAN Philippe    
DESGARNIERS Béatrice 3 liquide
FROUIN Manu 5 chèque
PROFFIT Bénédicte 1 chèque
       

  


 


 

Posté par TigerF à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 juil. 2013

Fiesta Colombiana (Paris)

Grosse affluence à l'Ermitage ce vendredi pour la soirée colombienne avec nos amis de Tamboral + Ocho y Media.

avec une forte ambiance colombienne, malheureusement on n'a que très peu de photos et pas de vidéos mais si vous en avez contactez nous svp !

 

YL0A2636

Posté par TigerF à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juil. 2013

Salsa Soundclash in Paris : Bio Ritmo (USA) vs Ocho y Media (Fr) !

Salsa soundclash, le retour ! 

Comme l'an dernier, nos amis de Bio Ritmo nous ont fait l'honneur de venir partager la scène de l'Ermitage avec la Ocho !

YL0A2608

YL0A2614

YL0A2618YL0A2620YL0A2628

La Ocho ouvre le bal, en jouant tous les morceaux du prochain album et en terminant par Yescarga 4, occasion d'une battle entre Pacaï et Giustino, avec aussi Coco aux congas et Rei aux pregones (voir vidéo ci-dessous) !

Bio Ritmo nous gratifiera ensuite d'un set mythique avec beaucoup de morceaux de leur prochain album également, dont une version de feu de Picaresca ! 

Posté par TigerF à 13:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juil. 2013

Huitre et demi !

La Bestia live aux Mardinades de la Teste de Buch ! courtesy of Sugar On Sunday

 

 

 

Posté par TigerF à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 juin 2013

Ballancourt/Essonne

Soirée salsa à l'Espace Daniel Salvi (Ballancourt/Essonne)

une soirée paëlla et salsa pour clore la saison de l'Espace Daniel Salvi !

un grand merci à Anne et à son équipe pour l'accueil et pour cette soirée parfaitement organisée.

Nous sommes en panne de photos pour cette date, n'hésitez pas à nous en faire parvenir si vous en avez svp !

Posté par TigerF à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mars 2013

3ème album (sessions rythmique)

L'enregistrement de notre 3ème album a débuté au studio du Faune (Montauban de Bretagne). 

Vous trouverez ici quelques photos de la première semaine (sessions rythmique), avec un invité spécial ;-))

Posté par TigerF à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 févr. 2013

La Ocho en la carcel !

IMG_0733

Ce mardi 26 février la Ocho jouait à la maison d'arrêt femmes du centre pénitentiaire sud-francilien.

Donc pour la 1ère fois depuis des années de concerts, nous avons été accueillis par un public 100% féminin et un enthousiasme sans égal... mais également pour la 1ère fois depuis des années, le yéti a loupé le concert (arrivée "hors délais"...) !

Posté par TigerF à 19:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 sept. 2012

la Ocho sous les Tropiques !

la Ocho sous les Tropiques ! 

g_ile2-640x290

Concert privé de la Ocho en plein mois de septembre au milieu des cocotiers, avec crocodiles et gorilles...

Bon ça se passait à La Palmeraie dans le 15ème, et vous n'étiez pas invités !

Posté par TigerF à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 sept. 2012

la Ocho au festival Silhouette (Buttes Chaumont)

Quelques photos supplémentaires reçues du festival (merci Lisa !)

IMG_8437 copieIMG_8504IMG_8532 copieIMG_8563 copieIMG_8734 copieIMG_8740 copieIMG_8746 copieIMG_8748 copie

 

Posté par TigerF à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 sept. 2012

La Ocho de retour aux Buttes Chaumont ... et sans la pluie !!

Et oui, les irréductibles gaulois de la Ocho n'ont peur que d'une chose, mais ils ne renoncent jamais ! 

Pour vaincre la malédction, on rejoue au même endroit et Judith est même revenue (cliquez ici pour voir ce que ça avait donné l'an dernier)...

Et de nouveau cette année, énormément de monde, et un public très enthousiaste (हमारे भारतीय मित्रों के लिए आप आगे की पंक्ति में धन्यवाद!)

Crédit photos Lisa -festival Silhouette

IMG_0714 - copie 2IMG_0738 - copie 2IMG_0758 - copie 2IMG_0765 - copie 2IMG_0807 - copie 2IMG_0913 - copie 2IMG_0693 - copie 3

 et aussi quelques photos de fans :

buttes

 

22 août 2012

Salsa by con Sabor - "La Pesadilla" @ 1st Electric Salsa Anniversary 2012

encore une choré sur Pesadilla : Salsa by con Sabor (Roumanie)- "La Pesadilla" @ 1st Electric Salsa Anniversary 2012 !

visiblement l'intro a été accélérée :-))

 

Posté par TigerF à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 août 2012

Un article de Eduardo Beltran sur l'excellent blog Salsa Global !

BARCELONA, SUCURSAL DE LA SALSA Y EL LATIN JAZZ

Eduardo Beltrán

Bloguero, melómano y “salsero ilustrado”.

Miembro Salsa Global

Español

Valencia, España

En absoluto debería tenerse en cuenta que quiero comenzar siendo proclive a la ocurrencia de considerar al itinerante Festival Salsa y Latin Jazz, con escala en Barcelona los días 20 y 21 de julio, como un certamen salsero híbrido dado el elenco que integraba la programación: Rubén Blades, Eddie Palmieri, Larry Harlow, Alfredo de la Fe, Gilberto Santa Rosa, Guayacán Orquesta, Calle 13, Toto La Momposina, Alexander Abreu y Habana D´Primera, La Excelencia, La Sucursal… y también porque hubiese pensado que la gran mayoría de quienes estuvimos allí, en particular gustadores y bailadores, parecíamos responder a las constantes prejuiciosas y estereotipadas del mundillo geográfico, cultural y musical salsero -dentro de un país europeo-: latinoamericanos fuera de sus países de origen bailando, tocando y cantando salsa y españoles en su país pero tocando y bailando salsa brava, en una línea u otra y organizados en coreografías, y no en gracia natural. Empero, en verdad, pierdan cuidado a lo dicho, el Festival Salsa y Latín Jazz es en realidad para España un festival inédito, inaudito quizá, desde su primera edición en el año 2011, asunto que enuncio por varias razones, que bien vale observar, para comprender por qué se produce un montaje sin antecedentes en un país "tradicionalmente no salsero": 

La primera podría ser su origen, porque tiene lugar en una ciudad, Barcelona, donde coinciden y conviven mejor que en ninguna otra ciudad española -tal vez Madrid por ser capital en densidad de población y oportunidades- diferentes raíces culturales dentro de otra propia: la catalana, poseedora de una vertiente acogedora, con gran capacidad de asimilación, de culturas inmigradas, quizá como sucedió en el Nueva York de los sesenta. Para el caso, en ningún momento se pueden obviar dos hechos que resaltan el espíritu de “lo catalán”. El primero, recordar que Barcelona a lo largo de las casi cuatro décadas que duró la dictadura franquista fue una ciudad industrializada acogedora de españoles procedentes de distintas estancias por motivaciones laborales más que políticas. El segundo, lo acontecido en los últimos quince años, cuando la capital catalana se convirtió en una urbe receptora de fuertes corrientes de emigrantes provenientes de América Latina y de la Europa del Este. Digamos aquí que la salsa es propia de la e-migración, traducida en el desplazamiento físico y sentimental, en la nostalgia “terrenal” y “espiritual” de lo perdido. 

Una segunda razón podría esa especie de melancolía por la casa (¿el corazón?) donde uno habitó, esa melancolía vigorosa, el vitalismo lúdico que nos permite seguir danzando, tocando y escuchando salsa, que unido a la necesidades económicas condujo a la constitución de un movimiento escénico conformado por salas de baile -su ejemplo más sobresaliente está en la discoteca Antilla-, en la programación anual de congresos, conciertos y bailes y en la aparición de pinchadiscos, que en el caso de Barcelona es efecto y causa a la vez de un colectivo, La Trifulca, resultante organizativa que gestiona y argumenta la diversificación de actitudes culturales en un foco social: el barrio del Raval, donde se presenta toda la esfera “barceloniversal”, marginal y marginada, alternativa, intelectual, bohemia, turístico - esnob, maxi y minimalista, donde conviven lo tribal colectivo -casi medieval en su arquitectura y urbanismo, bajo su actitud “otra”-, junto a la uniformidad de los diseños de contemporaneidad expresiva, en su socio - urbanidad ideológica y arquitectónica: el Museo de Arte Contemporáneo (MACBA), el Centre de Cultura Contemporánea (CCCB), la Filmoteca de Cataluña...

Creo, intuyo, que un festival de música salsa y jazz latino como el Festival Salsa & Latín Jazz, es y tiene que ser consecuencia de un producto trabajado, bien pensado, de un márquetin social madurado después de que existiesen en los años ochenta y con anterioridad, en los sesenta, grupos sociales que mantuvieron su dignidad de “clase barrio” a través de la rumba catalana -de origen híbrido gitano – andaluz (payo -blanco- o gitano) y de su sabor, además de las influencias dadas por la “salsa global” y la música tropical-. Su ejemplo más paradigmático fue Gato Pérez, y sus recorridos en catalán por las barriadas de la también asimétrica Barcelona. Una declaración de principios antirracial - multicromático: “las verdades del bongó, gitanitos y morenitos”. Aquí payos y gitanos en salsa-rap, con metales sintetizados.

En consecuencia, un festival como el Festival Salsa & Latín Jazz, en particular su programación, tiene que ver con una base de actuación abierta e híbrida -o aglutinada-, de allí su amplio elenco, a la par del gusto de los instrumentistas que conforman las orquestas de salsa y latín jazz de Barcelona, experimentados en tocar música de diversas procedencias estilísticas y culturales, poseedores de conocimientos diversos no clasificados sobre pop, rock, funk, reggae, ska, jazz, electrónica, clásica, …, todo un bagaje profesional a sus espaldas, repleta de partituras académicas y orgánicas, de escuela y ensayo, de calle y barrio. Además de su procedencia, otro signo más de la interculturalidad de la Barcelona que ofrece ese tipo de paradojas.: colombianos, venezolanos, peruanos, cubanos, británicos, españoles, catalanes…., de la misma forma como está alineada una agrupación comoTromboranga. Siendo Barcelona una ciudad capital de provincia, Cataluña, y de una “nación cultural”, defensora de su integridad lingüística, administrativa y políticamente, es en España la urbe que mejor incluye -integrar es un verbo que podría asignársele a La Trifulca- las oportunidades de convivencia y dialogo intercultural.

Por todo ello, una cierta actitud “hispter” -semejante al sentimiento de desplazamiento tanto físico como espiritual como el sugerido en este texto- que bien podría asemejarse a la existencia desencasillada de etiquetas de ese espíritu barcelonés que se muestra en La Trifulca, donde se ubica la orquesta La Sucursal S.A. -liderada por Marcelo Rosero-, motor para un festival que en su segunda edición se expandió a otros puntos cardinales y provincias de la actual España en crisis: Avilés en Asturias, Cádiz en Andalucía, La Coruña en Galicia y Madrid, con un notabilísimo esfuerzo y riesgo en perjuicios por presentar estrellas de la salsa, concursos de baile, sesiones de djs, bandas locales after-festival…

Para terminar permítaseme recomendar, atendiendo mi gusto, las siguientes orquestas para la edición entrante: Ocho y Media, Salsa Céltica, Bailatino, Williamsburg Salsa Orchestra, La 33 -imprescindibles-; intuyo que continuarían configurando un excelente festival ¡Enhorabuena! A los organizadores, sigan así, con ese tremendo esfuerzo pleno de arresto y atrevimiento. ¡Les debemos mucho ya!

28 juil. 2012

Bio Ritmo à Paris (avec la Ocho) !

le 28 juillet à Paris (Studio de l'Ermitage) avec Bio Ritmo (USA) pour la 1ère fois à Paris !! - Double concert exceptionnel au Studio de l'Ermitage, la Ocho invitait le groupe de salsa le plus créatif du XXIème siècle : Bio Ritmo !!!

Une grande rencontre qui fera date dans l'histoire de la Ocho...

Rei2Voz

MarlysseYéti2

Dood&FredErnesto

Line up Bio Ritmo :

Ms MARLYSSE ROSE SIMMONS (clavier)
Mr REINALDO GONZALEZ ALVAREZ (chant lead)
Mr GIUSTINO ERNISSE RICCIO (timbales)
Mr EDWARD TOBIAS WHITAKER (trombone)
Mr ROBERT ANDREW MILLER (trompette)
Mr EDWARD MICHAEL PRENDERGAST (basse)
Mr JOHN LOUGHRIDGE LILLEY (sax)
Mr ERNEST LABOY (percus)
Mr JOAQUIN ARTEAGA GONZALEZ (percus)
Mr MARK JOSEPH INGRAHAM JR (trompette)

 

Bon, inutile de dire que la salle était blindée et que dès que Bio Ritmo a commencé à jouer, toute résistance est devenue futile.

Ces types sont clairement des martiens ! Bien qu'ils aient pris des noms humains, et -pour la plupart d'entre eux- une apparence humaine, peu de gens s'y sont trompé, nous étions en présence d'aliens. Les peintures de Rei, les lunettes noires de Marlysse, les vidéos de Giustino, etc, les indices étaient écrasants.

Nous les avions pourtant capturés vers midi grâce à deux agents doubles (merci Yannis et Guayacan!), et les avions forcés à ingurgiter moult fromages odorants ainsi que quelques litres de bourgogne, mais leurs super pouvoirs se sont au contraire renforcés.

Ils ont quand même réussi à rejoindre l'Ermitage, et ils ont délivré la Vérité à Paris : Salsa is not dead !!

 

 

 

 

Posté par TigerF à 23:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

14 juil. 2012

Bio Ritmo dans Mondomix !

Bio Ritmo : salsa à la sauce rock

MUSIQUE - ACTUALITÉ
Bio Ritmo : salsa à la sauce rock

Eclectique et funky, ce groupe franc-tireur de Richmond mijote la sauce la plus sexy du moment...

Preuve qu’on ne fume pas que du tabac dans la ville de Philip Morris,Bio Ritmo naît d’une initiative du Musée des Sciences de Richmond, en Virginie, où son chanteur portoricain Rei Álvarez exerçait un job d’étudiant quand l’institution lui proposa de former un groupe expérimental de percussions latines pour animer une soirée. Vingt ans plus tard, cet atelier frappeur converti en orchestre de salsa continue de cultiver une vocation de laboratoire entre tradition et innovation. Composé de dix musiciens d’origine anglo et latino-américaine, la formation ne se contente pas de tirer sa révérence au son new-yorkais des années 1970 mais infuse ses rythmes de danse dans un chaudron rétro-futuriste d’énergie rock, de claviers vintage et d’influences cosmopolites à son image, jazz-funk, afrobeat, dub, samba et même orientales. Acte trublion dans le paysage conservateur de la salsa dura, ce cocktail renoue avec la saveur originale de cette musique tropicale et urbaine, tout en offrant les qualités nécessaires pour séduire au-delà d’un public initié.

 

Yannis Ruel

 Et sur le web:

- Le myspace de Bio Ritmo

- Le site officiel de Bio Ritmo

Posté par TigerF à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »